• GUINÉE : la constitution menacée par l’ambition d’Alpha Condé

Le président guinéen Alpha Condé – REUTERS/Benoit Tessier

L’écricain guinéen francophone Tierno Monémembo s’est exprimé, le 25 juin 2019, à la maison de la presse de Kipé (Conakry). Ses propos sont repris par la rédaction du site Alerteur. “La constitution n’est pas une chemise qu’on jette quand on veut… C’est un texte sacré qui régit les lois de ce pays“, a déclaré l’intellectuel, lauréat prix Renaudot 2008, s’adressant à Alpha Condé, l’actuel présesident de Guinée qui souhaite changer le “texte” pour briguer un nouveau mandat à la tête du pays. De son côté, Le Monde Afrique estime que “Alpha Condé – élu une première fois en 2010 puis réélu en 2015 – achèvera son deuxième et dernier mandat en 2020. Il est impossible de modifier l’article 27 en cas de révision constitutionnelle car « le nombre et la durée des mandats du président ne peuvent faire l’objet d’une révision » (article 154). Reste alors une seule possibilité : réécrire une nouvelle Constitution, faire accepter ce projet par le Conseil constitutionnel, passer par l’avis consultatif des députés, puis organiser un référendum afin que le peuple valide le texte“.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s