• La crise alimentaire s’installe en MAURITANIE

L’insécurité alimentaire menace toujours en Mauritanie. Depuis 2018, la sécheresse menace les populations du sud et de l’est du pays. Rainatou Baillet, directrice adjointe du PAM (Programme alimentaire mondial) en Mauritanie, tire la sonnette d’alarme dans un entretien accordé au Monde Afrique. “On estime que 559 000 personnes seront en situation d’insécurité alimentaire [en 2019, ndlr] pendant la période de soudure qui va de juin à septembre, contre 538 000 en 2018. On s’attend donc à un moment difficile où l’on va devoir assister les plus vulnérables. Selon nos prévisions, la malnutrition aiguë globale pourrait affecter 11,6 % de la population mauritanienne avec un taux de cas sévères à hauteur de 2,3 %. Le seuil d’urgence étant fixé à 2 %, nous sommes en alerte”. Les régions du Gorgol, de l’Assaba, du Guidimakha, de l’Hodh El Gharbi, du Brakna et même du Tagant, “que l’on range dans le « triangle de l’espoir », regroupent à elles seules 89 % des 559 000 personnes concernées. Ce sont des zones majoritairement situées dans le sud de la Mauritanie, proches de la frontière avec le Mali. Il s’agit des mêmes régions qu’en 2018. C’est bien ce qui est inquiétant”.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s