• COLONISATION, une Histoire encore et toujours tenace

La colonisation, en particulier sur le continent africain, a laissé des traces durables dont l’action et les effets persistent encore aujourd’hui. Psychanalyste à Paris et à Alger, Karima Lazali a mené une enquête singulière sur les effets de l’oppression coloniale en Algérie.Dans son ouvrage Le Trauma colonial (éd. de La Découverte, 2018), l’auteure mêle psychanalyse, histoire et littérature “pour expliquer comment, plus d’un demi-siècle après l’indépendance, les individus continuent à souffrir d’une histoire confisquée”, précise un entretien publié début 2019 par Le Monde Afrique. “Dans mon premier livre, “La Parole oubliée” (éd. Erès, 2015), j’ai travaillé sur la guerre civile [la décennie 1990] et comment une société avait basculé dans la barbarie, précise Karima Lazali. Mais je ne comprenais toujours pas comment s’était construite cette déflagration que j’observais chez les individus où l’immobilisme peut côtoyer un fabuleux dynamisme. Il faut pour cela remonter les fils du temps. Comprendre comment au gré des générations, une catastrophe, quelque chose de grave, a eu lieu, qui a impacté les subjectivités, le social, le pouvoir politique – lui aussi malade en Algérie. Et je suis arrivée aux effets de la colonisation”. Dans combien d’autres pays africains ce même travail pourrait-il être fait ?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s