• En RDC, le président Tshisekedi “ficelé” par Kabila

Élu voilà 100 jours, le nouveau président de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi gouverne-t-il vraiment le pays ? ” Quatre mois après les élections du 30 décembre 2018, le plus grand pays d’Afrique francophone n’a ni premier ministre ni gouvernement, mais plusieurs présidents“, souligne un article de Joan Tilouine dans Le Monde Afrique. Au cours de ses cent premiers jours, Félix Tshisekedi (55 ans) “s’est révélé incapable de s’affranchir de l’emprise de son prédécesseur, Joseph Kabila, avec qui il a noué un pacte dans l’ombre pour s’assurer une victoire – contestée et certainement frauduleuse – à la présidentielle”. La sécurité reste le domaine réservé de Joseph Kabila, à qui la plupart des généraux demeurent fidèles. Plus largement, les hauts responsables de l’armée, qui constituent les piliers sécuritaire et économique de l’ancien régime, avec leur mainmise préservée sur une partie des ressources naturelles, sont tous restés en place et étroitement lié à Kabila. Autant dire que sans une volonté rapide et ferme de rompre avec l’ancien régime, Félix Tshisekedi restera “ficelé” à l’ancien dicateur congolais.

Leave a Reply