• AFRIQUE DU SUD : nouvelles révélations sur l’Apartheid

L’Afrique du Sud vient de fêter les 25 ans de sa transition postapartheid. Un reportage du Monde Afrique revient sur cette date anniversaire, alors que la période sombre du régime ségrégationniste continue de révèler ses horreurs. “Dans les années 1980 et 1990, une obscure milice pro apartheid aurait inoculé intentionnellement le virus du sida à des Noirs vivant dans des quartiers pauvres en Afrique du Sud, sous couvert d’une campagne de vaccination, note le journal. Sauf que ces affirmations ne sortent pas d’un film à gros budget. Elles sont présentées comme véridiques dans un documentaire mettant en scène les confessions d’un ancien mercenaire ayant appartenu au groupe en question”. Autre exemple : en août 2018, l’ancien policier Mark Minnie et la journaliste Christ Steyn ont révélé “la supposée existence d’un réseau de pédophilie impliquant trois ministres du gouvernement nationaliste blanc de Pieter Botha“. Leur ouvrage, The Lost Boys of Bird Island, détaille “comment, dans les années 1980, des enfants métis de Port-Elizabeth (Sud) étaient kidnappés pour assouvir les pulsions sexuelles d’hommes puissants du Parti national”. Suite à la publication de ce livre, Mark Minnie s’est donné la mort dans d’obscures circonstances…

Leave a Reply