• Référendum contre la démocratie en ÉGYPTE

Les Égyptiens ont été invités à participer à un référendum pour une reévision de la constitution. Objectif : permettre au président général Abdel Fattah al-Sissi de rester au pouvoir jusqu’en…2030. Alors que de nombreux Africains tentent de se débarrasser de dirigeants en place depuis des décennies, voilà que d’autres construisent publiquement leur durabilité ! Selon un article du site de la Deutsche Welle, le régime égyptien, “de plus en plus autoritaire, pourrait faire des émules en Afrique”, estime Hasni Abidi, du Centre d’Etude et de Recherche sur le Monde Arabe et Méditerranéen à Genève : “Certes aujourd’hui, l’Egypte qui préside l’Union Africaine ne donne pas le bon  exemple en matière de bonne gouvernance, surtout avec les crises qui secouent l’Afrique. La dernière en date, celle du Soudan où par exemple l’UA doit prendre des sanctions en vertu de la déclaration de Lomé qui ne reconnait pas un régime qui s’installe suite à un coup d’état militaire.” De son côté, Wadih el Asmar, président d’Euromed Droits de l’Homme, a déploré “une dégradation assez grave de la démocratie en Egypte, de la situation des droits humains malgré quelques petites améliorations avec la libération conditionnelle  de certains activistes. Mais ces activistes sont toujours empêchés de sortir de l’Egypte et donc de s’exprimer librement sur ce qui se passe dans le pays.”

Leave a Reply