• GUINÉE : l’État va-t-il enfin lutter contre l’impunité ?

Revenir sur les violences en Guinée en 2018 et faire la transparence sur les agissements des forces de l’ordre : l’État dirigé par Alpha Condé en sera-t-il capable. C’est la question que pose l’organisation Human Rights Watch (HRW). “La Guinée a connu de fréquentes manifestations de rue violentes en 2018, rappelle HRW, dans un contexte où des organisations non gouvernementales et les partis d’opposition organisaient des marches de protestation liées à des causes diverses comme des élections locales contestées, une longue grève des personnels de l’éducation nationale et un mécontentement à la suite de hausses des prix du carburant”. Le manquement au devoir d’enquêter de manière adéquate “sur les allégations de conduite répréhensible de la part des forces de sécurité et de violences de la part des manifestants risque d’alimenter à l’avenir de nouveaux cycles de violences politiques », déclare Corinne Dufka, directrice pour l’Afrique de l’Ouest à HRW. « Le gouvernement guinéen devrait prendre des mesures concrètes pour mettre fin à la traditionnelle impunité qui caractérise ce genre de violations”.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s