• Le SÉNÉGAL va-t-il vers l’émergence ?

La stratégie de développement affiché depuis 2014 par les autorités du Sénégal vise à en faire un pays émergent à l’horizon 2035. Dans un article publié en février 2019 dans la revue Alternatives économiques, David Chetboun revient sur cet objectif stratégique. Il s’articule autour de trois axes principaux : “croissance élevée et soutenable, portée par une transformation structurelle de l’économie ; développement humain et protection sociale ; amélioration de la gouvernance, paix et sécurité”. Dans ce contexte, “l’Etat sénégalais a initié de nombreux projets d’infrastructures publiques (aéroport Blaise-Diagne de Dakar, autoroute entre les villes de Thiès et Touba) qui ont permis de soutenir la croissance. Ils ont également contribué à la dynamique haussière de la dette publique. A fin 2017, cette dernière atteignait 61 % du produit intérieur brut (PIB), réduisant considérablement les marges de manoeuvre en matière d’investissement public”. Dès lors, “le succès du PSE est en partie conditionné à la mobilisation de nouveaux financements privés venant compléter l’accroissement de l’investissement public”.

Leave a Reply