• SOMALIE : les frappes américaines restent secrètes

L’organisation Amnesty international dénonce le secret qui entoure, selon ses enquêteurs, les frappes américaines en Somalie. “Nos conclusions contredisent directement la version de l’armée américaine qui se targue de zéro victime civile en Somalie. Cette assertion semble d’autant plus saugrenue que les États-Unis ont triplé leurs frappes aériennes dans le pays depuis 2016, dépassant le nombre de frappes en Lybie et au Yémen réunis”, assure AI qui précuise que “le nombre de frappes aériennes américaines en Somalie a connu une brusque augmentation après le 30 mars 2017, lorsque le président Donald Trump a signé un décret déclarant le sud de la Somalie « zone d’hostilités actives”.

Leave a Reply