DAKAR : élections et enfants des rues

A l’occasion de la campagne pour les prochaines élections présidentielles au Sénégal (le 29 février 2019), le scandale de l’exploitation des enfants des rues ressurgit. Par milliers, ces mineurs (Talibés) qui vivent dans les pensionnats d’écoles coraniques (Daraas) sont bien souvent obligés de mendier argent et nourriture dans les rues des villes du pays. Dans un récent article, l’organisation Human Rights Watch estiment leur nombre à 100 000 et dénonce le peu d’engagemnt des candidats sur cette question. « Comment se fait-il que le gouvernement soit capable de combattre le terrorisme, mais pas la mendicité et l’esclavage moderne des enfants qui se déroulent au vu de tous ? », a de son côté déclaré Mamadou Wane, président de la Plateforme pour la promotion et la protection des droits humains (PPDH).

Leave a Reply